WUP&LOVE TEMOIGNAGE JULIE

AUJOURD’HUI JE PARTAGE LE SOURIRE DE JULIE

DIS-MOI CE QUI NOUS A CONNECTE !

Comment m’as-tu connu ?
Je t’ai rencontré par l’intermédiaire d’une amie en commun lors d’un anniversaire.

Qu’est-ce qui a retenu ton attention dans mon univers ?
J’ai tout de suite été séduite par ton aura, par cette douce énergie que tu dégageais. Tu étais déjà tellement souriante, agréable, à l’écoute, dans l’échange.

Qu’est-ce qui raisonne entre nous ?
La générosité sans hésiter. Celle du cœur.

Qu’est-ce qui t’a décidé à partager un morceau de toi avec nous aujourd’hui ?
Parce que je suis fière de toi et de ton nouveau projet aussi. J’avais envie de te rendre hommage. J’aime partager et l’idée de faire profiter les autres de mon expérience pour trouver le bonheur dans la vie de tous les jours.

Que puis-je t’apporter personnellement ou professionnellement ?
Personnellement, tout le bonheur que tu m’apportes dans ma vie de tous les jours. Je sais que tu es « présente » même les jours où l’on ne se voit pas. Professionnellement, nous n’évoluons pas dans le même domaine, mais je te regarde t’épanouir dans ton nouveau challenge et cela m’aide à prendre davantage conscience de combien il est primordial d’être épanouie dans sa vie professionnelle car on y passe la plus grande partie de son temps, de sa vie….

Que préfères-tu dans ce que je te propose (cocher) :
TOUT pour essayer et après je te dirai !!!

Mon Site Web
Mes réseaux Sociaux
Ma Chaîne Youtube
Ma Newsletter

DIS-MOI EN PLUS SUR TOI !

Ton prénom : Julie    Ton âge : 41

Tu vis dans quel coin du Monde : Je vis à Hossegor (Sud-Ouest/France)

Quels sont tes moments préférés dans la journée en ce moment ?
Tous les moments de partage avec ma fille, lorsque je retrouve mes collègues au bureau et je l’avoue lorsque je regarde des épisodes de mes séries préférées pour m’évader dans d’autres vies.

Quelles sont les 3 fondements de ta vie :
L’amour – La fidélité – La générosité

As-tu déjà vécu l’expérience que la vie t’enlève un de tes fondements ?
L’amour (raisons développées plus loin)

En un mot, à tes yeux, tu es :
Généreuse

En un mot, aux yeux des autres, tu es :
Généreuse

Qu’aimes-tu par-dessus tout ? Qu’est-ce qui te fait le plus vibrer dans ta Vie ?
Ma fille et mes amies. L’amour et la connexion que j’ai pour et avec elles.

Sur une échelle de 0 à 10, dis-moi comment tu T’aimes ? Non franchement !! : 9
(1 : pas beaucoup et 10 : beaucoup beaucoup beaucoup !!!)

RACONTE-MOI TON HISTOIRE !

Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Raconte-moi ton histoire :
J’ai eu des parents formidables, Aimants et drôles. Ce qui comptait le plus dans leurs vies c’était leurs filles. Ils ont pleinement joué leurs rôles de parents. Ils nous ont transmis toutes les valeurs qu’ils estimaient être importantes pour être une bonne personne et affronter la vie devant nous. Ils m’ont aussi appris à être forte et à me battre, que tout n’était pas toujours rose et que tout ne se passait pas forcément comme on le souhaitait. Ils m’ont appris également que dans la vie tout le monde n’est pas forcément gentil et bienveillant. J’avais toujours tendance à faire confiance trop vite. Bref ils m’ont bien armé pour devenir adulte.
Malheureusement ils ne m’avaient pas armé contre la maladie.
J’étais très proche de mon père. Nous nous ressemblions beaucoup physiquement, nous étions tous les deux très sensibles, très généreux, nous partagions aussi le même humour. Nous aimions les mêmes choses et le même gout pour la musique. Mon dieu qu’il était drôle … et que c’était bon d’être avec lui.
Je n’avais pas encore 18 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué un cancer généralisé. Pendant 6 mois j’ai vu l’être que j’aimais le plus au monde se transformer, tout d’abord physiquement puis ensuite mentalement, en quelqu’un que je ne connaissais plus… et pourtant c’était toujours mon père. Sa déchéance physique et mentale, sa souffrance, m’ont torturé comme je ne le souhaiterai jamais à mon pire ennemi. Je n’ai pas pu aller aux obsèques car je refusais la réalité, je n’étais pas prête à lui dire au revoir. J’ai réussi à le laisser partir et à être plus en paix seulement 10 ans plus tard. J’étais très en colère de l’avoir perdu et de l’avoir vu autant souffrir sans ne pouvoir rien faire.
Il y a deux ans, la vie m’a fait à nouveau basculer dans cet enfer, cette même maladie s’en est prise cette fois à ma maman. Cela a duré deux interminables années. Deux ans de souffrance et de torture pour ma maman chérie adorée. Il m’a fallut cette fois là encore trouver des ressources surhumaines en moi pour ne pas sombrer.
Par dessus le marché, pendant la même période, on a également déclaré un cancer à ma nouvelle meilleure amie, TOI. Que je venais à peine de rencontrer… Malheureusement, c’était trop pour moi et je n’ai pas pu être présente autant que je l’aurai voulu pour te soutenir toi aussi dans cette épreuve. Il me fallait déjà trouver des forces tous les jours pour être près de ma mère et affronter la maladie en face. Je ne pouvais y échapper. Je crois que n’importe qui normalement constitué serait devenu fou et aurait sombrer d’épuisement comme j’ai eu l’impression de l’être lorsque ma maman est finalement partie après deux longues années sans fin.


Quelles difficultés as-tu eu le plus de mal à affronter ? Comment es-tu parvenu à les dépasser ? à trouver la force de continuer ?

La douleur et la déchéance. L’impuissance.
J’ai réussi à les dépasser grâce à l’amour. Celui de ma fille, de mes amies et de la vie que j’avais malgré tout encore ENVIE de vivre.

Y a-t-il quelque chose qui t’a manqué et qui t’aurait été aidant ?
J’aurai aimé avoir été d’avantage soutenu psychologiquement pour affronter tout ça. Par le corps médical tout d’abord. Par la société aussi en ayant droit à l’attribution d’une aide ménagère et d’une aide à domicile pour veiller sur ma maman lorsque je passais toutes mes journées au bureau. Elle était toute seule et ne pouvait plus se lever de son lit qui était devenu sa prison. Je vous passe les détails. Je crois qu’on ne peut pas comprendre ce cauchemar avant d’y être confronté.

Que faisais-tu pour te changer les idées ? te vider la tête ? lâcher-prise ? prendre du recul ? tenter de gérer la situation ?
Je voyais mes amies, je sortais, je me créais des nouveaux projets et cherchais des nouveaux challenges. J’avais besoin de faire semblant que tout ça n’était qu’un horrible cauchemar.

Ton entourage a-t-il été à la hauteur pour toi ? Qu’aurais-tu eu besoin pour être plus soutenu ? As-tu le sentiment que leur regard a changé ou en as-tu peur ? Un conseil ou une idée à donner ?
Mon entourage a beaucoup eu de mal à comprendre et à respecter ma colère et mon état de fatigue. Ils étaient inquiets pour moi.
Je ne comprenais pas qu’ils n’intègrent pas que je sois si malheureuse et que c’était normal de l’être. Que j’en avais le droit.
Qui n’a pas le droit de vivre sa colère face à une telle épreuve. J’étais furieuse que ma mère soit laissée dans cet état, qu’on la laisse souffrir, qu’on ne lui laisse pas son droit à la dignité.

Quel a été le point de bascule vers le mieux ? Comment es-tu parvenu à reprendre goût à la Vie ?
Aussi horrible que cela puisse sonner, une fois qu’elle est partie rejoindre les étoiles comme elle l’a expliqué à ma fille la toute dernière fois que je l’ai laissé la voir dans cet état. Je me suis sentie libérer car, oui elle n’était plus dans ma vie, mais elle était toujours dans mon cœur et elle ne souffrait enfin plus. C’était terminé et cette fois-ci je n‘ai pas voulu mettre dix longues années à l’accepter… Mais aussi après avoir fait quelques séances chez le psy car j’ai quand même fait un petit «burn out » quelques mois plus tard. J’étais épuisée psychologiquement et physiquement… Il m’a beaucoup aidé ainsi que mes amies, elles étaient là plus que jamais je ne pourrai jamais l’oublier…

Comment le vis-tu maintenant ? Qu’est-ce qui a changé depuis dans ta Vie ? Qu’en retires-tu ? Quelles sont les clés, tes étincelles, que tu souhaites partager pour illuminer les autres dans leur Vie (conseils, anecdotes, livres, site web, techniques ou personnes inspirantes, motivantes…) ?
Je me dis que je les retrouverai à la fin de ma vie. On sera heureux d’être ensemble à nouveau.
Mais surtout j’ai « accepté ».
Aujourd’hui, je vis l’instant présent. Je vis le bonheur avec ma fille. Avec mes amies. Je m’autorise à me faire plaisir, à faire ce qui me fait plaisir.
Je fais des listes, je suis la championne des listes. Celles de toutes les choses qu’il faut que je fasse, dans la semaine, dans les mois à venir. Celles de tous mes futures challenges et rêves à réaliser. Je suis fière de moi lorsque je les ai réalisés. Je fais aussi parfois la liste de tous ceux que j’ai réussi à réaliser. J’en ai réalisé beaucoup déjà, des rêves. Alors il faut que j’en cherche d’autres. Attention ceux sont des choses réalisables, il y a beaucoup de petits rêves, simples à atteindre. Le tout réside à se donner les moyens de les réaliser. Il faut aussi apprendre la patience, se faire aider par les autres, ou ne pas avoir peur de les réaliser parfois seul. On n’est jamais mieux servie que par soi-même. Lorsque l’on a compris cela on a déjà fait la moitié du chemin…

Quel est le meilleur conseil que tu ais reçu durant ton épreuve :
De penser à moi… car je m’étais oubliée… et « accepter » …

As-tu une anecdote surprenante à partager :
Très souvent lorsque je m’apprête à téléphoner à quelqu’un que j’aime très fort, cette même personne allait ou m’appelle au même moment… c’est la connexion, la télépathie ou la magie de l’amour … ahahahah 

Qu’est-ce qu’il te manquait que cette épreuve à révéler en toi finalement ?
A vivre le moment présent, à être moins exigeante, à être moins dure avec moi-même.
Et aussi à faire le tri autour de moi, à ne m’entourer que de personnes bienveillantes.

Quelles sont tes étincelles aux yeux des autres :
La joie et le rire je crois.

Quelles sont tes étincelles à tes yeux :
Faire des choses qui changent du quotidien et encourager les autres à nous suivre pour les vivres ensemble… Le partage… Ahahahah super transition pour la suite…

PARTAGE AVEC NOUS TES ETINCELLES DE VIE !

Que fais-tu pour te mettre tout de suite en Joie ? Quel est ton Secret ?
J’écoute de la musique, j’appelle mes amies, je vais prendre l’air et respirer la nature, me régaler de la beauté des paysages (dans notre région ça aide…).

Que fais-tu pour transmettre de l’Amour au monde ? Quel est ta potion magique d’Amour ?
Je donne de mon temps, mon amour, j’écoute. Je partage des choses, des idées, des évènements, des lieux, de la musique que j’aimerai faire découvrir. Je fais rire…

Que fais-tu quand tu as un moment de folie dans ta sagesse ?
Je danse ou je fais des bagarres/câlins avec ma fille.

Qu’est-ce qui te fait éclater de rire en 2 secondes ?
Ma connerie ahahahahah…. Ou celles de mes copines.

Tu as tes « 4 accords toltèques » à toi ? Tes « 3 kiffs par jour » à toi ? Tes petits plaisirs simples de la vie ? Tes petits trucs et astuces pour rester positif(ve) et souriante ?
Aller déguster une glace, écouter de la musique, faire des câlins à ma fille, boire un bon café, rire de bêtises, retrouver des amis autour d’une bonne table, aller à un concert, faire des petites attentions surprises à mes amies, les amener au cinéma, appeler une amie ou quelqu’un que je n’ai pas eu depuis longtemps au téléphone, dire aux gens que je les aime, qu’ils me manquent.

Ton mantra ou ta phrase du moment : « No regrets » « Ne pas avoir de regrets »

Ton +++ alimentation pour être en santé que tout le monde devrait connaitre :
Mon grand-père me disait toujours : « Si tu le manges avec plaisir, ça ne peut pas te faire de mal ».
Mangez des fruits !

Que faudrait-il pour que le Monde se réveille ? Quelle solution simple et efficace proposerais-tu ?
Que l’on arrête de se regarder le nombril et que l’on s’ouvre aux autres. Apprendre aussi à accepter les autres comme ils sont mais ce n’est pas toujours facile. Apprendre à faire des concessions. Donner pour recevoir. Apprendre à rendre des services.

Qu’est-ce qui te rend heureux(se) aujourd’hui que tout le monde devrait savoir pour l’être aussi :
Vivre le moment présent. Apprendre à dire « non merci » « peut-être une autre fois ». Apprendre à dire « non » … avec un sourire c’est souvent plus facile…

Quel est ton plus grand rêve :
C’est de donner l’accès un jour à tous de choisir le droit de partir et mourir avec dignité face à la maladie. Créer une association pour être libre de partir lorsqu’on le souhaite, lorsqu’on le décide. Pouvoir conserver cette liberté, ce droit de choisir, que personne aujourd’hui n’est légalement autorisé à prendre. Faire que cette loi qui existe pour l’instant en Suisse soit votée sur toute l’Europe, voir dans le monde.
Mais j’aussi un second rêve qui ne me touche que moi personnellement.
Partir en vacances au soleil avec mes amies dans un road trip à la découverte d’un autre pays et aller à la rencontre d’autres personnes. Vivre des expériences et se créer des souvenirs inoubliables pour avoir toujours envie d’en vivre d’autres encore et encore. Profiter de la vie. S’octroyer une véritable pause ensemble pour savourer la beauté de la vie et la redécouvrir. On est tous trop souvent coincé dans nos vies de boulot, nos gosses, les courses, notre train-train quotidien et on oublie de vivre. Pourtant la vie peut basculer du jour au lendemain…

POUR FINIR JE SOLLICTE TES 5 SENS A L’INSTANT PRESENT

Quelle saveur a ta Vie aujourd’hui : Douce
Quel parfum préfères-tu aujourd’hui : Le parfum de ma fille
Quelle est ta vision de ta Vie aujourd’hui :
Le bonheur simple dans toutes les petites joies de la vie
Quelle mélodie te fait vibrer aujourd’hui : Toutes les musiques que j’aime
Qu’est-ce qui te fait te sentir vivant(e) aujourd’hui :
Réaliser mes petits rêves à ma hauteur, partager des moments simples de bonheur avec ma fille et mes amies.
Que te manque-t-il aujourd’hui dans ta Vie pour te sentir aligner, complétement en phase avec toi-même et déployer tes ailes ?
Je suis pour ma part enfin en phase avec moi-même. Je m’écoute. Je ne me mets plus dans des situations où je n’ai pas envie d’être. Je m’autorise à me faire plaisir tout en me donnant les moyens de le faire.
Quel est le verbe qui t’inspire pour te définir aujourd’hui : Apaiser

Quel(s) thème(s) souhaites-tu que j’aborde prochainement :
Retrouver le plaisir simple des petits bonheurs de la vie de tous les jours

Le mot de la fin de Julie :
Cette interview a réveillé beaucoup de douloureux souvenirs. J’ai versé quelques larmes.
Qu’est ce que j’ai fait lorsque j’ai terminé pour retrouver le sourire ??! J’ai mis mon casque sur les oreilles, j’ai branché la musique à fond et j’ai dansé dans mon salon sur ce nouveau titre découvert il y a quelques jours … peut être un nouveau rêve à rajouter à « ma liste de rêves à réaliser » … : aller les voir en concert lors de leur prochain passage dans notre belle région pour danser avec mes copines, ou encore toute seule…
Je suis heureuse de t’offrir ce premier témoignage tel un cadeau.

video couv findspire

logo aile valerie carchi

Cet interview témoignage t’a inspiré ? 

Je veux témoigner à mon tour et contribuer

Je m’inscris au magazine mensuelle gratuit Wake Up & Smile 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire